Image principale

yoga

11 termes en sanskrit pour commencer le Yoga

Ca y est vous êtes motivés et vous vous rendez à votre cours de Yoga. L’excitation du nouveau et la peur de l’inconnu vous habitent. Vous vous installez sur votre tapis, vous trouvez votre posture assise, vous fermez les yeux et vous êtes prêt pour une nouvelle expérience qui va certainement changer votre quotidien, voire votre vie.

Et là, vous ne comprenez pas tout ce que le professeur vous dit, vous êtes un peu perdu. Quels sont ces termes qui vous échappent ? C’est le Sanskrit, qui est la langue ancienne traditionnel indienne, que le yoga, cette pratique ancestrale de plus de 2000 ans, utilise.

 J’aime en utiliser lors de mes séances yoga, ça me permet de bien ancré la pratique et de me connecter à  toute la philosophie du Yoga. 

Voici 11 termes essentiels à votre début de pratique :

ASANA

Asana signifie « posture» . Ce sont les postures physiques pratiquées pendant la séance de Yoga.

PRANAYAMA

Prana signifie  « énergie vitale » ou « souffle de vie » et Yama « contrôle ». Le terme Pranayama peut donc se traduire comme le contrôle du souffle et regroupent différentes techniques utilisées dans le Yoga. Les exercices sont multiples et puissants, ils peuvent être également tout simples comme porter son attention sur sa respiration pendant une posture ou un flow  ou beaucoup plus complexes (Le Kapalabhati, Agni Prana, la respiration du feu, le Nadi Shodana,…). Toutes ces techniques ont pour objectif l’apaisement du mental et le ré-équilibrage des énergies du corps. En maîtrisant notre respiration et ses rythmes, nous allons unir l’énergie et la conscience en nous et sortir de l’emprise de notre mental grâce à l’ouverture du cœur et l’éveil des énergies profondes vers plus de clarté d’esprit.

BANDHA

Le terme Bandha signifie « maintenir, fermer, arrêter, verrouiller, bloquer ». Ce sont les verrous énergétiques. Lorsqu’il est placé, leur engament permet de concentrer l’énergie vitale à l’intérieur du corps, ce qui apporte plus de puissance aux asanas et aux exercices de Pranayama. Il existe 4 Bandhas principaux. Au niveau du périnée (Mula Bandha), c’est une fermeture anale par la rétraction des muscles du périnée.  Au niveau du nombril (Uddiyana Bandha), avec une rétraction abdominale et une élévation du diaphragme. Au niveau de la gorge (Jalandhara Bandha) avec la fermeture de la gorge. Au niveau de la bouche ( Jiva Bandha), le bout de la langue se place à la racine des dents supérieures. Lorsque tous les Bandha sont pratiquée en même temps, on l’appelle le grand verrou (Maha Bandha).

MUDRA

Le terme Mudra signifie « geste » ou « attitude ». et sont appelés postures des mains en Yoga et méditation.  Placer un Mudra lors d’une Asana ou un Pranayama, nous amène à plus de conscience et renforce notre pratique. Il existe de nombreux Mudras qui possèdent un effet spécifique sur le corps et l’esprit. Les plus utilisés chez moi sont l’Anjali Mudra, les mains en prière sur le cœur, le Chin Mudra, mains déposées sur les genoux, paumes tournées vers le ciel, le bout du pouce et de l’index se touchent et  le Jnana Mudra, les paumes sont tournées vers le sol.

MANTRA

Un Mantra est un mot, une phrase ou une succession de syllabe récités mentalement ou à voix haute de manière répétée ou en accord avec notre respiration. Ils ont le pouvoir de calmer l’agitation mentale et d’amener sa conscience sur un élément particulier. Certains Mantras sont utilisés pour ouvrir et fermer un espace de pratique, d’autres appellent à la protection ou encore permettent d’amener de la joie, de la bienveillance et l’amour.

Om, est le plus important de tous les Mantras. OM ou A-O-M est la syllabe sanskrite sacrée qui représente le son originel, le son de la terre, le son de l’Univers. La vibration du son est divine et serait la vibration à partir de laquelle tout l’Univers fut créé. Chanter le OM, synchronise nos énergies et sa vibration dans notre corps possède de nombreux impacts bénéfiques au niveau de notre santé physique  et mentale.

Namaste, est utilisé pour dire bonjour, au revoir et merci en Inde. Il est néanmoins bien plus précieux que l’on peut le penser car il signifie « Le Divin en moi reconnaît et honore le Divin en toi ». Il reconnaît la lumière de l’âme de chacun de nous et la salue. Généralement, il est prononcé avec les mains en Anjali Mudra, sur le cœur et en s’inclinant. J’aime saluer mes élèves en début et fin de cours avec ce Mantra.

Soham, « Je suis Cela » et  Hamsa « Cela, je suis ». J’aime utiliser ces Mantras qui me ramènent à l’instant, à mon être, en accordance avec ma respiration : So/Ham lors de l’inspire et Ham/Sa à l’expire.

TADASANA

La posture de la montagne, qui est pour moi la posture la plus importante et pas forcément la plus simple. Elle nous demande un grand engagement  de conscience et des muscles afin d’être parfaitement aligné avec notre souffle et notre verticalité. Elle procure de nombreux effets bénéfiques comme l’ancrage, la confiance et la sécurité.

Tadasana, posture de la montagne

SHAVASANA

La posture du cadavre est posture de relaxation qui vient clôturer toute pratique de Yoga. Allongé au sol, les bras le long du corps avec les paumes tournées vers le ciel pour recevoir l’énergie cosmique ou tournées vers le sol pour laisser partir à la terre le trop plein d’énergie. Sa pratique est importante car elle permet au corps et à l’esprit d’ intégrer tous les bienfaits de la séance et aux muscles de se régénérer. Néanmoins, rester quelques minutes sans bouger avec ses pensées peut être compliqué pour certains, surtout au début.

Cours de Yoga
Shavasana, posture du cadavre

BALASANA

La posture de l’enfant qui est une asana réparatrice et apaisante et évoque un sentiment de sécurité. Elle est excellente comme contre posture après des extensions dorsales et des inversions. Elle calme le corps, relâche le dos et restaure l’énergie après un enchainement vigoureux. A genoux, assis sur les talons, j’avance le haut du corps, le ventre et la poitrine viennent se poser sur les cuisses, le front posé sur le sol et les bras sont le long du corps ou en extensions.

Balasana, posture de l’enfant

Voilà mes chers Yogis, j’espère que c’est différents termes vous seront utiles pour votre pratique. N’ayez crainte tout s’apprend avec le temps et l’expérimentation et souvenez-vous, ce n’est pas vous qui vous adaptez au Yoga, c’est le Yoga qui s’adapte à vous.

Namasté,

Yoga Mots en sanskrit Namaste Commencer le yoga Premier cours de yoga

← Lire d'autres articles